Albums 5 et +

Carl et Elsa : deux petits héros sans stéréotypes de genre

J’ai découvert cette année la série d’albums jeunesse « Carl et Elsa » de Jenny Westin Verona et Jesús Verona, publiée aux éditions Cambourakis.
Ce sont les illustrations qui ont attiré mon regard et les textes ont achevé de me convaincre.

Les deux meilleurs amis vivent des tas d’aventures dans lesquelles l’imagination est au pouvoir. Le jardin de Carl prend des airs de jungle, la plage le théâtre d’aventures dignes des plus grands pirates, une soirée pyjama devient l’occasion de partir pour la Lune à bord d’une fusée, …
J’ai retrouvé dans cette série d’albums ce que je préfère dans la littérature jeunesse : l’aventure, oui, mais pas n’importe laquelle.
Tout est inventé mais cela ne veut pas dire que cela n’existe pas !

Carl et Elsa s’échappent, aux éditions Cambourakis

Leur imaginaire m’a tout de suite fait penser à « Le roi Jules et les dragons » ou « Capitaine Jules et les pirates » de Peter Bentley et Helen Oxenbury, publiés à l’école des loisirs. Quelques accessoires et un nouveau monde se crée.

Et ce que j’ai encore plus apprécié c’est les représentations offertes par ces albums. Vous l’aurez remarqué, Carl est noir et il porte une coupe afro.
Cela peut sembler être un détail mais les héros de couleurs sont encore bien souvent aux abonnés absents dans la littérature jeunesse.

[si le sujet vous intéresse, je vous recommande l’épisode « Grandir avec des histoire qui nous ressemblent » du podcast Kiffe ta race avec Laura Nsafou comme invitée, écoutable ici ]

Carl et Elsa aiment l’aventure. Dans « Carl et Elsa s’envolent », Elsa annonce qu’elle construit une fusée car elle est une ingénieure aéro-spatiale. Plus que d’un énième livre de portraits de femmes scientifiques extraordinaires, c’est d’histoire comme celle-ci dont les petites filles ont besoin. Oui, on peut jouer à être une ingénieure et construire une fusée.
On peut être une fille et aimer l’aventure, être une fille et aimer se salir, être un garçon et avoir peur et même s’inquiéter pour les autres – Carl étant celui des deux qui a toujours le plus d’empathie et qui s’inquiètera plus facilement du sort de son amie dès qu’elle disparaît de sa vue.

Un beau coup de coeur qui me plaît beaucoup et qui plaît également à mon petit lecteur de 5 ans !

  • Carl et Elsa s’échappent / Jenny Westin Verona et Jesús Verona –
    ISBN 9782366242645
  • Carl et Elsa prennent le large / Jenny Westin Verona et Jesús Verona – ISBN 9782366243314
  • Carl et Elsa s’envolent / Jenny Westin Verona et Jesús Verona –
    ISBN 9782366244380

24 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *