Romans pour ados

Celle qui voulait conduire le tram – Catherine Cuenca

Agnès est toute jeune mariée lorsque la guerre éclate en 1914. Son mari, Célestin, est envoyé au front et le jeune couple n’ayant pas encore d’enfant, elle reste seule à Lyon en attendant que cette soit-disant guerre éclair se termine.

Un soir qu’elle rentre de l’usine comme ouvrière tisseuse, Agnès découvre avec stupéfaction que la receveuse de son tram est une femme. La société des transports a en effet mis de côté la règle qui veut que les métiers des transports soient pourvus uniquement par des individus masculins puisque des hommes, il en manque !

Elle apprend également qu’un poste de receveuse est bien mieux payé que son poste d’ouvrière. Il ne lui en faut pas plus pour de tenter sa chance et postuler auprès de la Compagnie des tramways et omnibus.

 » A l’usine, elle touche à peine trois francs par jour en trimant toute la journée sur des machines bruyantes ! Avec davantage d’argent, elle pourrait faire tant de choses … D’abord, envoyer plus souvent des colis de nourriture à Célestin. Ensuite, changer le vieux poêle à charbon. Et pour finir, s’offrir cette belle robe violine qu’elle a repérée dans la vitrine d’une boutique de prêt-à-porter. Elle la mettrait pour accueillir son mari à la gare, le jour où il reviendrait de la gare… « 

Hélas, tous les postes de contrôleuse sont déjà pourvus. Mais Agnès se voit proposer un poste de wattwoman – conductrice de tram !
Après une période d’écolage, la voilà seule à bord pour conduire le tram. Certains passants et passagers la regardent de travers, d’autres n’hésitent pas à faire leurs remarques à voix haute mais tous les commentaires ne sont pas néga