BD et manga pour ados,  BD et manga pour adultes

C’est comme ça que je disparais – Mirion Malle

Clara a la vingtaine. Elle est poétesse et travaille sur un recueil et bosse à côté comme agent littéraire pour un éditeur qui ne lui offre pas beaucoup de considération. Elle n’a pas souvent le temps de prendre une pause midi, pas souvent l’énergie de sortir le soir.

Ses amies ont l’impression qu’elle les fuit et c’est vrai que parfois il lui arrive de fuir quand c’est trop pour elle et qu’elle n’en peut plus. Mais tout le monde a beau dire qu’ils s’inquiètent pour elle, personne ne l’écoute vraiment. Personne ne veut voir à quel point c’est difficile pour elle, à quel point elle a mal, à quel point c’est trop dur aussi bien de cacher sa tristesse que de vivre avec elle.

 » Je voudrais être légère et insouciante, je voudrais avoir le droit de ne pas lutter constamment. « 

 » Tu vois … j’avais peur de creuser sous le vide parce que, quand ça explose, il y a tout ça, la rage, la colère, la détresse, l’impuissance … parce que c’est INJUSTE.

C’est trop injuste. C’est insupportable. « 

C’est comme ça que je disparais est la première fiction de Mirion Malle, que l’on connaissait déjà par son magnifique Ligue des super féministes dont je vous ai déjà parlé à plusieurs reprise mais aussi par Commando Culotte, son blog et recueil féministe sur la pop culture.

C’est une tranche-de-vie de jeune d’aujourd’hui, avec un peu partout des références à ce qui anime Mirion Malle : les films d’Agnès Varda, le karaoké, France Gall, My Chemical Romance, Clara Luciani, …
Mais c’est également et surtout un portrait de la dépression et de la vie d’une survivante de viol qui mène sa vie de façon assez automatique, qui n’a d’autre but que de survivre à un nouveau jour.

Une bande dessinée douce-amère qui vous dit que vous n’êtes pas seules, vous les femmes en souffrance. Il y en a d’autres, comme Clara, tout autour de vous, qui se démènent pour (sur)vivre avec tout ça.

Pour lire les premières pages, rendez-vous sur le blog de Mirion Malle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *