3 minutes contre les stéréotypes

Garçon manqué ou femmelette ? [podcast version texte]

Septième épisode du podcast « 3 minutes contre les stéréotypes« .

On entend encore trop souvent qu’un garçon court comme une fille ou qu’une fille se salit comme un garçon. Une fille qui n’aime pas le rose et les robes est un garçon manqué. Un garçon qui préfère faire de la gymnastique plutôt que du foot est une femmelette.

Peut-être que l’on t’a déjà traité de garçon manqué ou de femmelette et même si tu n’as pas bien compris ce que cela voulait dire, tu as compris que ce n’était pas très gentil rien qu’avec la façon dont on t’a dit ces mots.

Si tu as écouté les autres épisodes de « 3 minutes contre les stéréotypes », tu as bien compris que dans notre monde, on met plus souvent les garçons en valeur que les filles. Dans l’Histoire, les hommes ont toujours eu plus de pouvoir que les femmes.

Dans la grande majorité les femmes n’avaient pas le droit d’être les cheffes des clans, des gouvernements ou des pays. Elles ne pouvaient pas travailler ou si elles le pouvaient elles n’avaient pas les métiers que l’on considère comme les plus importants (mais on en parlera dans un prochain épisode). Les hommes ont longtemps été considéré comme plus importants que les femmes et, dans de nombreux domaines, c’est encore souvent le cas.

C’est pourquoi on met toujours plus en avant les traits de caractère, les hobbys ou même les couleurs que l’on associe aux garçons. Ca, ce sont de gros stéréotypes qui sont présents partout ! Le bleu est pour les garçons et le rose est pour les filles, ça c’est ce que disent les stéréotypes. Moi je sais que c’est faux et toi aussi tu le sais.

Mais comme beaucoup de gens disent ça et qu’ils disent aussi que les garçons sont plus importants, ils considèrent que le bleu est mieux que le rose. Dans leurs têtes, ils se disent que si une fille porte des vêtements bleus, eh bien c’est un peu étrange parce qu’elle n’aime pas le rose mais comme c’est la couleur des garçons et que les garçons sont les plus importants (dans la tête de ces gens-là hein) eh ben ça va.
Mais si un garçon porte du rose, ça, ce serait plutôt bizarre parce qu’un garçon qui va chercher des trucs du côté des filles, pour les gens qui ne pensent qu’avec des stéréotypes, ce serait se diminuer.

Pffff, c’est compliqué hein ? Il y en a qui vont vraiment chercher loin alors que ce serait plus simple de dire que tout est pour tout le monde, qu’on soit fille ou garçon.

Si je t’explique tout cela aujourd’hui, c’est pour que tu comprennes ce qu’il se cache derrière garçon manqué et femmelette.

Dire d’une fille qu’elle est un garçon manqué, ça voudrait dire qu’elle aurait pu être un garçon mais oh dommage elle a raté et elle est une fille. On pourrait dire fille manquée pour l’inverse mais on ne le dit pas parce qu’être une fille, c’est considéré comme moins important. Donc on va dire d’un garçon qu’il est une femmellette pour dire qu’il est encore moins qu’une femme.
Quoi qu’il en soit, ces mots sont des injures. Personne ne devrait les dire, pas même les parents pour rigoler. Chacun et chacune peut choisir d’être une fille ou un garçon comme il l’entend.

On peut être une fille réussie en aimant le football, le bleu, les dinosaures, sauter dans les flaques de boue ou grimper aux arbres. On peut être un garçon réussi en aimant la danse, le rose, les paillettes, les poupées et la dînette. Toi et moi, on sait que tout ça, c’est comme on veut et comme ça nous rend heureux.
Il faudrait juste que tout le monde le sache aussi et ça peut commencer par ne plus utiliser d’insultes comme « garçon manqué » et « femmelette » !

7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *