Romans pour adultes

Les ailes de l’ange – Jenny Wingfield

Les ailes de l'ange - Jenny Wingfield10/18, 2013 - Prix : 8,80€ISBN : 978-2264056214

Nous sommes dans l’Arkansas des années cinquante. Swan Lake a 11 ans et vit avec sa famille chez sa grand-mère depuis que son père, qui officie en tant que prédicateur, a perdu sa congrégation. Chez Calla Moses, ce n’est pas la vie dont Swan et ses frères avaient l’habitude ; la maison est séparée en deux : une épicerie-station service devant, un bar ouvert jusqu’aux petites heures du matin derrière. Mais les enfants s’en accommodent très bien, on ne s’ennuie jamais chez les Moses et puis, cela crée de l’animation.

C’est l’été et l’insouciance règne chez les enfants Lake. Ils sont encore trop jeunes pour être vraiment touchés par les problèmes de leur père qui tourne vite en rond sans travail et passent leurs journées à jouer aux cow-boys et indiens dans les champs de la propriété. Swan est espiègle, aventurière, et chipe les blue jeans de ses frères dans le dos de son père car ils se révèlent bien plus adaptés que ses robes pour les jeux en extérieur.
C’est lors d’une de ses expéditions que Swan rencontre Blade Ballanger, fils du sadique et violent voisin. Swan se jure alors de protéger Blade de la cruauté de son père et c’est bientôt toute la famille qui tombe sous le charme de ce petit garçon blessé au grand cœur.

 » – Personne ne pourra plus jamais nous séparer, promit Swan. Je ne sais pas encore comment je vais les en empêcher, mais ça n’arrivera pas.
Blade posa une main sur le bras de Swan et bâilla de sommeil. Tout ce que Swan disait, il y croyait dur comme fer. « 

Mon avis

C’est au charme de Swan que j’ai succombé, moi. J’ai retrouvé chez elle tout ce que j’aime chez les jeunes héroïnes : un caractère espiègle, une langue bien pendue, un regard d’enfant qui a déjà un orteil dans le monde des adultes. Lors de ma lecture, il m’était impossible de ne pas penser à Scout, mon héroïne fétiche de la littérature, ou encore à Calpurnia, dont Swan pourrait être une lointaine cousine.
Les ailes de l’ange est une très belle histoire de famille et d’amitié. Certaines scènes marqueront les âmes sensibles et je leur conseillerais alors de passer quelques paragraphes – je l’ai moi-même fait lorsque je ne supportais plus les passages trop cruels à mon goût et je ne pense pas avoir perdu le plus important de l’histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *