Podcast

[Ressources pour aller plus loin] Sauvages #1 : féminisme et littérature jeunesse

Comme promis à la fin du podcast, je vous offre ma sélection d’ouvrages documentaires à destination des enfants et adolescents en rapport avec le féminisme. Il y en a dans tous les styles, pour à peu près tous les âges, j’espère que vous y trouverez votre bonheur !

  • Ni poupées ni super-héros !, de Delphine Beauvois et Claire Cantais aux éditions La Ville Brûle et Mon super cahier d’activités antisexiste qui en découle (d’ailleurs coeur sur La Ville Brûle, je recommande leur catalogue en général ♥)
  • Les filles peuvent le faire aussi ! ; Les garçons peuvent le faire aussi !, de Sophie Gourion et Isabelle Maroger, chez Gründ. Un album très chouette qui offre des représentations différentes : les filles peuvent être pirate, avoir des cheveux courts, les garçons peuvent faire de la danse, avoir des cheveux longs, … une merveille !

(j’ai d’ailleurs utilisé pas mal d’illustrations de cet album pour mes dépliants antisexistes inspirés par la littérature jeunesse à télécharger ici)

  • Histoires du soir pour filles rebelles, tomes 1 et 2 de Francesca Cavallo aux Arènes. Des dizaines de portraits de femmes extraordinaires dans plein de domaines : autrices, scientifiques, artistes, actrices, femmes d’affaire, chanteuses, … de quoi offrir plein de modèles !
  • La ligue des super féministes, de Mirion Malle aux éditions La Ville Brûle (encore !). C’est un super bouquin ultra utile qui vulgarise des termes que les ados ont peut-être déjà entendu, peut-être pas, sans savoir exactement ce qu’ils couvrent : le féminisme, la représentation, le consentement, l’intersectionnalité, …
  • Culottées, tomes 1 et 2, de Pénélope Bagieu aux éditions Gallimard. Honnêtement, je pense que je n’ai plus besoin de les présenter à personne mais si vraiment tu n’as pas idée de ce dont il s’agit eh bien ce sont des portraits en BD de femmes qui ont suivi leurs envies et n’ont écouté personne et elles avaient bien raison.
  • Girl Power, de Alana Wulf et Laureline Chaplain avec la participation de Lauren Bastide, La Carologie, Rokhaya Diallo, Emma, Alexandra Recchia, Marion Séclin et Najat Vallaud-Belkacem. Chez Hachette. Etre une femme, c’est quoi ? Pourquoi c’est chouette ? Pourquoi parle-t-on autant de féminisme et pourquoi c’est si important ?
  • Qui sont les féministes ?, de Julie Guiol, illustré par Elodie Perrotin aux éditions du Ricochet. Il s’agit d’un ouvrage extrêmement bien fait qui présente l’histoire du mouvement féministe, les différentes luttes et quelques grandes figures : Olympe de Gouge, Léa Roback, Louise Michel, …
  • Femmes : 40 combattantes pour l’égalité, d’Isabelle Motrot chez Gallimard. Le titre dit tout, non ?
  • Je me défends du sexisme, d’Emmanuel Piquet et Lisa Mandel aux éditions Albin Michel qui donne des outils et offre des réflexions sur le féminisme, l’apparence, le consentement, la charge mentale, la lutte féministe.
  • Les femmes qui ont fait bouger le monde, de Katherine Halligan et Sarah Walsh aux éditions Hatier. Portraits de figures féminines de l’histoire, de Hatchepsout à Malala Yousafzai, divisées en cinq catégories : croire et conduire (femmes dirigeantes), imaginer et créer (artistes, autrices, actrices, chanteuses), aider et soigner (professions médicales et enseignantes), penser et résoudre (scientifiques), espérer et vaincre (militantes, résistantes, pionnières).

J’ai découvert – pour la première fois ou plus en détails – certaines grandes femmes comme Theresa Kachindamoto, cheffe Malawi militante pour l’éducation des jeunes filles et contre les violences sexuelles. Ou Rosalind Franklin qui n’a jamais été reconnue de son vivant pour son apport à la science avec la découverte de la structure de l’ADN.

  • En avant les filles !, de Sandrine Mirza et Isabelle Maroger aux éditions Nathan.

Différentes thématiques : l’éducation, le corps, l’apparence, le travail, le couple, la maternité, la politique, la vieillesse, …
Des personnalités féminines de tous horizons : écrivaines, héroïnes de fiction, scientifiques, sportives, actrices, chanteuses, femmes d’affaires, artistes, cheffes d’états, militantes féministes (pour ceux qui chercheraient une explication très condensée du mouvement féministe et de son histoire, par exemple, je la trouve très bien faite).

Chaque thème commence par une citation d’un homme complètement à côté de la plaque. Un très bon exemple :
« On parle à une femme, on lui dit des phrases en sachant qu’elle ne comprend pas, comme on parle à un chien ou à un chat » Edmond et Jules de Goncourt
… sérieusement, après ça je pense qu’on n’a plus vraiment envie de rêver d’obtenir un jour un prix Goncourt, non ?

C’est un bon documentaire d’introduction aux questions de l’égalité des genres dans tous les milieux où elle est demandée par les féministes (tous, donc). Il offre beaucoup de pistes, noms, références et même une ligne du temps de l’émancipation des femmes en France depuis la fin du 19e siècle.

On est d’accord, il y a encore beaucoup d’ouvrages très intéressants ! Si vous souhaitez la compléter, vous êtes les bienvenus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *