• Romans pour enfants

    Les pointes noires – Sophie Noël

     » Les mots de Lily me reviennent en tête : à l’Opéra, ils se ressemblent tous.Ils sont tous blancs.Pas moi. En silence, je descends au salon et me connecte sur l’ordinateur de ma mère. Dans la barre de recherche, je tape « Danseuse étoile Opéra de Paris », puis je clique sur « images ». Des dizaines de danseuses apparaissent. Toutes semblables à la ballerine que j’avais vue à la télé de l’orphelinat : fines, avec beaucoup de grâce et d’allure, parées de costumes, avec des collants et des chaussons beiges qui leur collent à la peau. Qui collent à leur peau blanche, légèrement rosée.Jamais noire. Pas une seule danseuse noire «  Eve a…